• la Maison Christian Lacroix
    Posted by
       views (328)
       0 Comments

    la Maison Christian Lacroix

    En parallèle de leurs éditions lancées il y a cinq ans, Sacha Walckoff, directeur de la création pour la Maison Christian lacroix, signe une collection capsule pour roche bobois, où les meubles se parent d’éléments luxueux entre bois précieux, laiton, soie et sérigraphies sur bois laqué. hommage aux racines camarguaises de Christian lacroix, un cabinet et un paravent affichent une gravure représentant la ville d’arles au XIXe siècle. les chaises, elles, capitonnées de rayures, évoquent la silhouette des mannequins des ateliers de haute Couture. Des rayures bicolores (noir/blanc, bleu/noir, rose fuchsia/noir ou rouge/noir) déclinées également sur des cubes dont l’intérieur en placage louro preto est souligné par un cadre en laiton poli. Une surface brillante qui joue avec la lumière que l’on retrouve comme un fil conducteur sur l’ensemble de la collection. Par petites touches pour le sertissage de miroirs ou de tables basses, ou en grand aplat sur une enfilade.

    Un spa dans le désert

    Du côté de Dubaï ? Impossible de le savoir, client et site doivent rester confidentiels, affirme Chad Oppenheim, lauréat du Architizer A+ Award dans la catégorie spa. A la lisière du désert et de la mer, ce futur complexe hôtelier et spa a été conçu pour se fondre dans le paysage. Monumentale, radicale, sa silhouette entre en résonance avec la magie du paysage sur lequel elle s’appuie en posant différents espaces en porte-à-faux sur les falaises. Pour renforcer la convergence des éléments, terre, eau et ciel, des jardins, des piscines et des salles de méditation sont distillés dans les espaces interstitiels.

    Création contemporaine

    a l’initiative de l’ambassadrice Catherine Colonna – entourée de ses conseillers artistiques (Isabelle Valembras et Pierre Léonforte) et avec le soutien de l’Institut français d’Italie, l’exposition Design@Farnese fait figure de plus bel événement de ce été dédié à la création française contemporaine. L’idée ? Meubler l’un
    des plus beaux palais de la renaissance de rome avec la crème des créateurs, architectes, éditeurs et décorateurs que compte l’Hexa gone aujourd’hui : Christian Liaigre, Bruno Moinard, Christope Pillet, Jean Nouvel, Dominique Perrault… Jusqu’au mois de septembre, les trois grandes galeries du premier étage réunissent une cinquantaine de pièces issues de générations confondues. aux côtés de plus chevronnés, les jeunes talents partagent cette vitrine temporaire de l’excellence du Salon d’Hercule à la Galerie des Carrache : Philippe Nigro, Margaux Keller, Joran Briand ou encore Samuel accoceberry. une façon de réenchanter avec brio ce somptueux édifice acquis en 1495 par le cardinal alexandre Famèse.

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment: